HISTOIRES DE FEMMES

Publié le Laisser un commentaire
Histoire de femmes portrait Lara, Jeanne Voilier créatrice soies et bijoux précieux

portrait 3 : LARA

Lara, 21 ans étudiante

Troisième portrait de notre série Histoires des femmes qui ont fait ou font Jeanne Voilier, voici Lara. Elle est une de ces rencontres par hasard; par chance plus que tout. 

Ce qui nous a plu chez Lara ? Sa grande liberté.

Parfois assez raisonnable, mature et même déterminée à devoir faire des concessions, elle est aussi d’autres fois spontanée et impulsive, se laissant aller au gré de ses envies du moment, en mettant de côté les impératifs. Lara dit d’elle qu’elle est une “femme-enfant". Nous disons d’elle qu’elle est sérieusement irrésistible.

Etudiante en bi-licence de droit et de sciences politiques à Paris, elle a, parallèlement à ce brillant parcours académique, co-fondé une revue littéraire et photographique au ton délicieusement décalé que tous les passionnés de littérature (comme nous) et de photographie (comme nous) doivent absolument aller découvrir et suivre sur Instagram : Paris est une gueule de bois. N’y voyez aucune dissonance,

Lara est tout simplement passionnée, sensible et libre. 

Ce qu’elle incarne de la femme Jeanne Voilier ? C‘est elle qui en parle le mieux :

" je suis très sensible à l’élégance naturelle, aux matières nobles dans les vêtements, à la beauté pure et brute, aux vêtements que l’on porte pour soi en somme et qui nous plaisent à nous-mêmes, en éveillant une féminité sans en exagérer les traits. J’aime les vêtements qui portent en eux une justesse exacte dans ce rapport à la féminité et à la grâce, et que je retrouve chez Jeanne Voilier"

Lara en vrai

elle aime : 

  • regarder les films de la cinetek blottie sur le canapé
  • imiter les statues dans les musées
  • mettre du lait dans son café
  • l’odeur des vieux livres
  • les longs trajets en train, en voiture, en avion, les longs trajets tout court

elle n’aime pas :

  • qu’on fasse du bruit pendant un film dans une salle de cinéma
  • râler (mais elle le fait quand même, c’est elle qui le dit 😉 )

elle aimerait :

  • danser dans les clubs de jazz avec des amis et faire des pique-niques en bord de Seine (surtout en ce moment)
  • réaliser des films, en écrire, écrire tout court, et continuer à prendre des photos
  • obtenir le diplôme de barreau d’avocat 

Lara et nous ?

Lara a porté sur Jeanne Voilier un regard à son image : moderne et vintage, élégant et décalé, avec des clins d’oeil à sa culture musicale et littéraire. Dans ses photos souffle un air du Paris des années cinquante, inspiration qu’il est bon de voir encore appréciée à sa juste valeur artistique et culturelle par les jeunes talents de demain.

Merci Lara

Merci Lara, d’être celle que vous êtes, d’avoir apporté votre richesse et votre sensibilité à Jeanne Voilier et d’avoir accepté de jouer le jeu de ces histoires de femmes.

à suivre sur Instagram @michellehouellebecq @parisgueuledebois 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *